Monsieur le président,

Je vous exhorte à:

- mettre en œuvre des mesures pour interdire et empêcher les autorités militaires israéliennes de harceler et d'intimider les militants palestiniens en Cisjordanie occupée, y compris en les soumettant à la détention arbitraire;

- introduire des mesures et des lois pour protéger les droits des manifestants palestiniens à organiser des manifestations non-violentes et de prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que les forces de sécurité n'ont pas recours à un usage de la force excessif, disproportionné et inutile, contre eux, à commencer par l'annulation de l'ordonnance militaire 101;

- supprimer les obstacles discriminatoires entravant l'accès des résidents à leur approvisionnement en eau nécessaires à leur survie;

- arrêter immédiatement la construction ou l'expansion des colonies israéliennes et des infrastructures connexes dans les territoires occupés comme une première étape pour évacuer les civils israéliens vivant dans ces colonies de peuplement dans les territoires palestiniens occupés. Je vous rappelle à ce sujet que l'implantation des colonies en Cisjordanie constitue une violation du droit international humanitaire, et constitue une violation grave de l'interdiction de discrimination, comme prévu dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC), auquel Israel est un État partie, et que la présence de colonies réservées aux seuls Israéliens a conduit à des violations massives des droits de l'homme de la population palestinienne locale.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée.
Facebook Connect
7365

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, «non» vous désabonne de tout.

   
Signez et partagez en 1 clic
via votre compte Facebook
Accès à l’eau en Cisjordanie: le village de Nabi Saleh
Pétition à l'attention de Reuven Rivlin
OU
Image