Monsieur le Président,
Monsieur le Ministre,

Je suis très préoccupé(e) par l’arrestation et la détention au secret de 13 militants de l’organisation anti-esclavagiste Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) en Mauritanie: Amadou Tidjane Diop, Abdallahi Maatalla Seck, Jemal Beylil, Balla Touré, Khatri Rahel Mbareck, Salem Vall, Moussa Biram, Hamady Lehbouss, Ahmed Hamdy Mohamed Daty, Ousmane Lô, Ousmane Anne et Abdallahi Abou Diop. Ils ont été arrêtés après que des personnes qui vivaient depuis au moins 20 ans dans un bidonville à Nouakchott se sont opposées à un déménagement forcé. Aucun d’eux ne figure parmi les instigateurs de cette manifestation, à laquelle ils n’ont d’ailleurs pas participé.

Le 12 juillet, ils ont été conduits à la prison de Nouakchott, après avoir été inculpés de rébellion, de recours à la violence, d’agression contre des policiers et des représentants de la justice et d’appartenance à une organisation non structurée. Aucun n’a été autorisé à recevoir la visite de ses proches ni de son avocat depuis son arrestation. Ces militants sont des prisonniers d’opinion.

Je vous exhorte donc à :
- libérer immédiatement et sans condition les 13 prisonniers d’opinion concernés, qui sont détenus uniquement en raison de leurs activités pacifiques en faveur des droits humains ;
- veiller à ce que, pendant leur détention, ils ne soient pas victimes d’actes de torture ni d’autres mauvais traitements et à ce qu’ils aient accès sans interruption à l’avocat de leur choix, à des soins médicaux, à leur famille et à tous les produits et services de première nécessité ;
- garantir que les militants anti-esclavagistes en Mauritanie puissent mener leurs activités légitimes sans restriction ni crainte de représailles.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.
Facebook Connect
10742

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
13 MILITANTS CONTRE L’ESCLAVAGE EN PRISON
e
Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République islamique de Mauritanie
Me. Brahim Ould Daddah, Ministre de la Justices


ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image