Monsieur le Ministre,

Je suis très préoccupé(e) par le fait que l’Arabie saoudite, membre du Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations unies, se rend responsable de violations flagrantes et systématiques des droits humains commises par ses autorités sur son territoire ainsi qu’au Yémen.

Je vous écris afin de demander à la Belgique, en tant qu’État membre de l’ONU, de déposer ou de soutenir une résolution à l’Assemblée générale pour demander aux États membres de voter pour la suspension de l’Arabie saoudite du CDH.

L’Arabie saoudite a été élue membre du CDH en novembre 2013. Lors de sa nomination, elle s’est engagée, notamment, à protéger et promouvoir les droits humains, comme il est requis des membres du CDH selon la résolution des Nations unies 60/251, et de soutenir les organismes de défense des droits humains et les mécanismes des Nations unies et de coopérer avec eux de manière constructive. Cependant, depuis son accès au CDH, l’Arabie saoudite a commis des violations flagrantes et systématiques des droits humains sur son territoire et dans le cadre de la coalition militaire qu’elle dirige au Yémen. Il n’existe aucune preuve de la volonté de l’Arabie saoudite d’empêcher ces violations ; au contraire, le royaume a utilisé sa position pour faire obstacle à la justice après de possibles crimes de guerre.

La résolution 60/251 prévoit que l’Assemblée générale pourra, à la majorité des deux tiers des membres présents et votants, suspendre les droits d’un membre du Conseil qui aurait commis des violations flagrantes et systématiques des droits droits de l’homme d’y siéger.

L’appartenance de l’Arabie saoudite au CDH ébranle l’intégrité de sa mission. Par conséquent, j’exhorte la Belgique à soutenir une résolution à l’Assemblée générale afin que l’Arabie Saoudite en soit suspendue.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.
Facebook Connect
12555

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
L’Arabie saoudite n’a pas sa place au Conseil des droits de l’homme de l’ONU
M. Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique

s

ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image