Monsieur l’Ambassadeur,

Su Changlan est une militante renommée des droits humains, notamment pour son engagement en faveur des personnes les plus marginalisées de la société. Elle s’est plus particulièrement consacrée aux questions liées aux droits des femmes et des enfants et les violences contre les femmes en lien avec la politique de l’enfant unique. Elle milite aussi en faveur de la démocratie et des droits fonciers.

Su Changlan a été emprisonnée deux ans et demi sans jugement. Le vendredi 31 mars 2017, elle a été condamnée par un tribunal de la ville de Foshan à une peine de trois ans d’emprisonnement pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État ». Une accusation liée aux commentaires qu’elle a publiés en ligne en soutien aux manifestants prodémocratiques de Hong Kong en septembre 2014.

Ses conditions de détention ont été très mauvaises et son état de santé s’est sérieusement dégradé.

Au vu des informations dont nous disposons, elle a utilisé de manière pacifique son droit à la liberté d’expression et à ce titre, elle n’aurait jamais dû passer un seul jour en prison.

Par conséquent, je demande aux autorités chinoises de : 
- libérer Su Changlan immédiatement et sans condition ; 
- veiller à ce qu’elle ait accès sans délai à des soins médicaux spécialisés à l’extérieur de la prison et à ce qu’elle soit protégée de toute forme de torture et de mauvais traitements, dont la privation de soins médicaux fait partie ; 
- veiller à ce que les conditions de sa détention soient améliorées en concordance avec les standards internationaux à ce sujet ; 
- l’autoriser à recevoir régulièrement des visites et des appels de ses proches, notamment de ses enfants, et de son avocat ; 
- garantir que tous les défenseurs des droits humains puissent mener leurs activités légitimes sans crainte de représailles.

Je vous prie d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de mes sentiments distingués.
Facebook Connect
17109

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
Ou remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
La défenseure des droits des femmes Su Changlan doit être libérée
M. Xing Qu, ambassadeur de la République Populaire de Chine

ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image