Monsieur,

Je suis très préoccupé-e par la situation des Rohingyas dans le nord de l’État d’Arakan. Depuis le 25 août 2017, en représailles d’attaques contre des postes de police revendiquées par l’Armée du Salut des Rohingyas de l’Arakan, les forces gouvernementales du Myanmar ont lancé une vaste opération de répression contre la communauté rohingya dans la région. Ces opérations se caractérisent par de graves violations des droits humains, les forces de sécurité se rendant coupables d’attaques disproportionnées et sans discrimination contre la minorité. Cette répression se traduit par ailleurs par la suspension de l’aide humanitaire dans cette région, affectant la vie de dizaines de milliers de personnes qui dépendent fortement de ces services. En conséquence, les opérations de sécurité ont entraîné une vaste vague d’immigration des Rohingyas. Près de 146 000 d'entre eux - des femmes et enfants pour la plupart - ont fui vers le Bangladesh. Des milliers d’autres sont déplacés à l’intérieur du Myanmar. Ceci constitue une crise humanitaire majeure.

J’exhorte donc les autorités du Myanmar à :
- mettre immédiatement fin à cette campagne de violences et d’atteintes aux droits humains des Rohingyas;
- veiller à ce que les intervenants humanitaires, les Nations unies, les journalistes indépendants et les observateurs des droits humains aient accès librement et sans entrave à l’État d’Arakan, et à garantir leur sécurité.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

Facebook Connect
18977

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Agissez pour la population rohingya, persécutée et privée d’aide humanitaire
Pétition à l'attention du commandant en chef des forces armées du Myanmar, Senior General Min Aung Hlaing
ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image