Monsieur le Ministre,

Je vous écris afin de vous demander d’abandonner les charges retenues contre onze défenseurs des droits humains en Turquie, dont Idil Eser et Taner Kiliç d’Amnesty International. Alors que huit d’entre eux ont été libérés le 25 octobre 2017 après près de quatre mois d’emprisonnement, Taner est toujours en prison et tous sont toujours accusés d’être « membres d’une organisation terroriste armée ».

Ces 11 personnes ont consacré leur vie à la protection pacifique des droits humains en Turquie et ailleurs. Ils exercent un rôle essentiel dans toute société libre et juste. Pourtant, en raison d’allégations absurdes et manifestement infondées, ils risquent maintenant jusqu’à 15 ans de prison. Cette accusation est ridicule et tout simplement fausse.

Défendre les droits humains n’est pas un crime. Je me joins aux centaines de milliers de personnes qui défendent les défenseurs des droits humains en Turquie, pour vous demander d’abandonner les charges qui pèsent encore sur les onze défenseurs.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.


Facebook Connect
21401

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Libérez Taner Kilic et aquittez les défenseurs des droits humains

Pétition à l’attention d’Abdulhamit Gül, ministre de la Justice de la République de Turquie



ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image