Sire, Monsieur le Ministre,

Cinq femmes défenseures des droits humains, et notamment du droit des femmes de conduire, ont été arrêtées en 2018 aux côtés d’autres militantes. Il s’agit de Loujain al-Hathloul, Iman al-Nafjan, Aziza al-Yousef, Samar Badawi et Nassima al Sada. En mars 2019, 11 militantes dont Loujain, Iman et Aziza ont été accusées d’avoir pris contact avec des organisations internationales, des médias étrangers et d’autres militants dans le cadre de leur travail en faveur des droits humains. Certaines d’entre elles ont également été accusées de promouvoir les droits des femmes et de réclamer la fin du système de tutelle masculine. 

Nous accueillons positivement l’annonce de la libération de Iman al-Nafjan et Aziza al-Yousef le 27 mars et d’autres défenseures le 31 mars. Cependant, il s’agit de libérations provisoires et les charges pèsent toujours sur elles. Par ailleurs, aucune enquête n’a été ouverte sur les faits de torture dénoncés par plusieurs d’entre elles. Ainsi, je vous demande de :
- libérer immédiatement et sans condition les femmes défenseures des droits humains ;
- abandonner toutes les charges retenues contre elles ;
- diligenter des enquêtes indépendantes et impartiales sur les allégations de torture formulées par ces militantes et mettre en œuvre leur droit à des réparations pour la détention arbitraire et les autres violations de leurs droits fondamentaux.

Je vous prie de recevoir, Votre Majesté, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.
Facebook Connect

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Stop à la répression des femmes défenseures des droits humains 
Pétition à l'attention du Roi saoudien Salman bin Abdul Aziz Al Saud et du Ministre de la justice Dr Walid bin Mohammed Saleh Al-Samaani
ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image
14035