Votre Excellence,

Je voudrais vous faire part de ma préoccupation concernant la condamnation à mort le 17 novembre 2015 du poète et artiste palestinien Ashraf Fayadh, agé de 35 ans, né et résidant en Arabie saoudite.

Le tribunal général d’Abha, dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, l’a déclaré coupable d’apostasie, après qu’une cour d’appel a annulé sa condamnation en première instance à quatre ans de prison et à 800 coups de fouet pour violation de l’article 6 de la Loi relative à la lutte contre la cybercriminalité.Ashraf Fayadh n’a pas pu s’entretenir avec un avocat pendant sa détention ni pendant son procès, en violation du droit saoudien et du droit international.

Je vous exhorte à libérer immédiatement et sans condition Ashraf Fayadh, prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé de manière pacifique son droit à la liberté d’expression.Je vous prie également de veiller à ce que la déclaration de culpabilité et la condamnation de cet homme soient annulées.

Je vous demande enfin de ne pas appliquer la peine de mort pour des infractions ne correspondant pas aux critères définissant les « crimes les plus graves », ce qui est le cas de l’apostasie qui, en outre, ne constitue pas une infraction dûment reconnue par le droit international.

Je vous prie d’agréer, Excellence, l’expression de mes sentiments distingués.
Facebook Connect
11847

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
Signer et partager en 1 clic
via votre compte Facebook
Arabie Saoudite. Sauvez un poète condamné à mort
Pétition à l’attention du Roi et Premier ministre d’Arabie saoudite, Salman bin Abdul Aziz Al Saud

ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image