Monsieur le Président,

Je souhaite exprimer ma préoccupation quant aux atteintes persistantes aux droits humains au Burundi ainsi qu’à l’absence de mesures efficaces pour enquêter de manière indépendante sur les violences qui ont lieu dans le pays, où des centaines de personnes ont été victimes d’homicides illégaux perpétrés par des membres des forces de sécurité et de la branche jeunesse du parti au pouvoir, les Imbonerakure, ou encore de disparitions forcées.

Je vous demande, Monsieur le Président, de prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils au Burundi en veillant à ce que le bureau du procureur général mène des enquêtes efficaces, impartiales et indépendantes sur les atteintes aux droits humains commises au Burundi depuis avril 2015. Les responsables présumés de ces atteintes, quel que soit leur statut et qu’ils appartiennent ou non aux forces de sécurité ou aux Imbonerakure, doivent répondre de leurs actes devant la justice dans le cadre de procès équitables.

Je vous demande également d’ordonner à votre gouvernement de coopérer pleinement avec les organismes internationaux d’enquête sur les droits humains au Burundi, notamment avec la Commission d’enquête sur le Burundi établie par le Conseil des droits de l’Homme.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.
Facebook Connect
11619

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Le Burundi doit lutter contre l’impunité
Pétition à l’attention de Pierre Nkurunziza, Président du Burundi


ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image