Votre Altesse, votre Excellence,

Je vous écris pour vous faire part de ma vive préoccupation à l’égard de la détention d’Ahmed Mansoor, qui a été condamné à 10 ans d'emprisonnement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression au travers de ses activités de défense des droits humains et est détenu à l’isolement.

Ahmed Mansoor a été arrêté le 20 mars 2017, aux alentours de minuit, par les forces de sécurité qui ont fouillé son domicile à la recherche d’appareils électroniques. Ils ont confisqué les ordinateurs et téléphones portables de toute la famille et l’ont emmené dans un lieu inconnu. Depuis lors, il n’a reçu que deux visites de sa famille, sous surveillance, le 3 avril et le 17 septembre 2017. À chaque fois, il a été transféré au bureau du procureur à Abou Dhabi, où il a vu brièvement ses proches. Il est enfermé à l’isolement sans contact avec ses proches et n’a pas accès à un avocat. Il n’est pas autorisé à les appeler.

Plusieurs heures après son arrestation, Emirates News Agency, le site internet d’informations officiel géré par l’État, a annoncé qu’Ahmed Mansoor avait été arrêté sur l’ordre du parquet responsable de la cybercriminalité et qu’il était détenu dans l’attente d’un complément d’enquête. D’après cette déclaration, les autorités l’accusent d’« utilisation des réseaux sociaux [notamment Twitter et Facebook] pour publier des informations fausses et trompeuses qui nuisent à l’unité nationale, à l’harmonie sociale et à la réputation du pays » et de "promotion de pensées incitant à la haine et à l’intolérance religieuse".
Le 29 mai 2018, la Chambre de sûreté de l'État de la Cour d'appel fédérale d'Abou Dhabi, capitale des Émirats arabes unis, a condamné Ahmed Mansoor à 10 ans d'emprisonnement. Ahmed Mansour est détenu a la prison de al-Sadr et a interjeté un recours en appel.

Je vous demande donc de :
- libérer Ahmed Mansoor immédiatement et sans condition, car il s’agit d’un prisonnier d’opinion qui n’a fait qu’exercer son droit à la liberté d’expression, notamment au travers de ses activités de défense des droits humains ;
- garantir qu’Ahmed Mansoor n’est pas soumis à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements en attendant sa libération ;
- veiller à ce qu’Ahmed Mansoor soit en contact immédiat et régulier avec sa famille et l’avocat de son choix, et de lui accorder tous les soins médicaux nécessaires dont il pourrait avoir besoin.

Je vous prie d’agréer, Votre Altesse, Votre Excellence, l’assurance de ma haute considération.
Facebook Connect
11968

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Arrestation de l'éminent défenseur des droits humains Ahmed Mansoor
Minister of Justice, His Excellency Sultan Saeed Al Badi; Vice-President and Prime Minister, His Highness Sheikh Mohammed bin Rashid Al-Maktoum
En copie: Minister of Interior, His Highness Sheikh Saif bin Zayed Al-Nahyan
ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image