Monsieur le Président,

Les persécutions continues dont font l’objet les défenseurs des droits humains en Russie me préoccupent. En violation des engagements internationaux pris par la Russie visant à les soutenir et les protéger, ainsi qu’à promouvoir les droits humains, des poursuites pénales sont engagées contre eux sur la base de fausses accusations, aucune enquête efficace n’est menée sur les agressions dont ces personnes sont victimes et certains responsables russes, dont le président de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, font des déclarations incendiaires qui jettent l’opprobre sur les défenseurs des droits humains.
En Tchétchénie, Oyoub Titiev, qui dirige la branche de Grozny de l’organisation de défense des droits humains Memorial, risque 10 ans d’emprisonnement sur la base d’accusations forgées de toutes pièces de détention illégale de stupéfiants. Ce cas s’inscrit dans un cadre plus large d’opérations systémiques dirigées contre Memorial pour chasser l’organisation de la République. Igor Nagavkin, éminent défenseur des droits humains de la région de Volgograd attend son procès, sur la base d’accusations de vol forgées de toutes pièces. Malgré de nombreux éléments de preuves concrets, l’enquête sur l’agression brutale du militant environnemental Andreï Roudomakha est au point mort à Krasnodar. Par ailleurs, Andreï Roudomakha et ses collègues de l’ONG Veille écologique pour le Caucase du Nord continuent à recevoir des menaces.

Je vous demande donc de :

-faire en sorte que les poursuites à l’encontre d’Oyoub Titiev et d’Igor Nagavkin soient abandonnées et qu’ils soient tous deux libérés immédiatement et sans condition;
vous assurer que la violente agression contre Andreï Roudomakha fasse l’objet d’une enquête efficace et impartiale et que tous les responsables présumés soient traduits en justice.
-veiller à ce que Memorial, Veille écologique pour le Caucase du Nord et les autres organisations de défense des droits humains puissent mener leur travail à bien sans craindre des poursuites en justice ou des actes d’intimidation.

Enfin, je vous demande instamment de veiller à ce qu’en cette année où la communauté internationale va célébrer le vingtième anniversaire de la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits de l'homme, la Russie démontre son attachement sincère au respect de ses obligations internationales en matière de droits humains et offre aux défenseurs son soutien total et sa protection sans faille.


Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Facebook Connect
13808

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
DÉFENSEURS EN DANGER EN RUSSIE

Pétition à l'attention de Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie

ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image