Monsieur le Ministre,

Les femmes et les jeunes filles vivant dans la municipalité de Mkhondo (province de Mpumalanga) sont exposées à un certain nombre de risques, en particulier en ce qui touche leur santé maternelle et leurs droits sexuels et reproductifs. Le district sanitaire dans lequel elles vivent, Gert Sibande, qui relève du Département de la Santé de Mpumalanga, est l’un des moins performants de l’Afrique du Sud. La mortalité maternelle y a plus que doublé, passant de 76,4 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2011/12 à 187,6 décès en 2012/13. Un certain nombre d’obstacles empêchent les femmes et les jeunes filles d’avoir un accès précoce et continu aux soins prénataux. Ce fait, aggravé par une série de facteurs sociaux et économiques, menace considérablement leur santé. Les raisons de ces taux élevés de mortalité maternelle sont complexes et multidimensionnelles. Certaines de ces raisons sont le manque d’accessibilité à la clinique - il n’y a qu’une seule ambulance dans tout le district ; ainsi que le manque de confidentialité des professionnels de santé qui peut causer la stigmatisation des femmes et filles séropositives. Un élément ne fait cependant pas de doute : il est important que les femmes et les jeunes filles enceintes bénéficient des soins prénataux de manière précoce et continue.

Je vous demande de mettre en place des mesures pour assurer l’accès aux soins prénataux et d’urgence en : 
- veillant à ce que le personnel médical fasse preuve envers les patients d’« attitudes bienveillantes et positives » dans les établissements de santé de la municipalité de Mkhondo et en faisant en sorte que les travailleurs de la santé bénéficient de formations supplémentaires aux droits des patients ; 
- mettant en place des mécanismes de reddition de comptes pour les violations du droit à la vie privée de la confidentialité ; 
- veillant à ce que le Département provincial de la Santé prenne des mesures immédiates pour éliminer tous les obstacles auxquels sont confrontées les femmes et les jeunes filles dans la municipalité de Mkhondo dans l’accès aux services de soins de santé d’urgence et de soins prénataux ; 
- faisant en sorte que la municipalité achète une ambulance obstétrique et en rétablissant le programme de clinique mobile dans toutes les communautés de la municipalité.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma haute considération.
Facebook Connect
11727

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
Ou remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Il faut lutter contre la mortalité maternelle à Mkhondo
M. Gillion Mashego, Ministre de la santé, Province de Mpumalanga
En copie
M. David Mabuza, Dirigeant de la province de Mpumalanga

ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image