Messieurs,

Je vous écris pour vous faire part de mon inquiétude face à l’absence de progression dans les recherches pour retrouver les 43 étudiants disparus de l’École normale rurale Raúl Isidro Burgos. Depuis qu’ils ont été arrêtés le 26 septembre 2014 par des agents de police locaux à Iguala, on ignore toujours ce qu’ils sont devenus et l’endroit où ils se trouvent. Trois ans plus tard, l’enquête n’a toujours rien donné, du fait du rejet des recommandations faites par les experts internationaux et de l’absence de transparence dans la gestion des preuves. Des 170 personnes détenues jusqu’à présent, aucune n’a été arrêtée pour disparition forcée et certaines ont déclaré avoir été torturées pour qu’elles confessent leur participation aux faits.

C’est pourquoi je vous exhorte, Messieurs, à :
- reprendre la recherche des victimes de manière efficace et coordonnée, avec la participation des parents, jusqu’à ce que toutes les pistes soient épuisées ;
- effectuer une enquête rapide, approfondie et impartiale sur tous les aspects de l'affaire, incluant les possibles obstructions à la justice, dont les conclusions sont rendues publiques, et traduire tous les responsables en justice;
- respecter pleinement le mécanisme de suivi et ses recommandations ;
- enquêter sur tous les cas de disparitions ou de disparitions forcées commises par des acteurs non étatiques de manière efficace; déterminer la localisation des disparus et traduire les responsables en justice ;
- garantir une loi générale sur les disparitions conforme aux normes internationales ;
- adopter et mettre en oeuvre un registre fiable et transparent des arrestations.

Je vous prie d’agréer, Messieurs, l’expression de ma haute considération.
Facebook Connect
20352

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
Signer et partager en 1 clic
via votre compte Facebook
Rendons justice aux 43 étudiants disparus d’Ayotzinapa
Enrique Peña Nieto, Président du Mexique ; Raúl Cervantes Andrade, Procureur général fédéral ; Miguel Ángel Osorio Chong, Ministre de l’intérieur
OU
Image
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS