Monsieur le Président,

Depuis plusieurs années, des opérations visant à expulser les Sengwers de la forêt d’Embobut, leur terre ancestrale, exposent ces derniers à des violences, parfois meurtrières, à l’initiative du gouvernement kenyan, par le Service Kenyan des forêts (KFS). Leurs biens sont détruits, leurs modes de vie bafoués et leur survie menacée.

Il s’agit là d’une violation de leurs droits.Ainsi, j’exhorte les autorités kenyanes à:

- lever toutes les restrictions imposées au peuple Sengwer, afin qu’il puisse vivre librement et de manière pacifique sur ses terres ancestrales de la forêt d’Embobut ;
- faire cesser les incendies de domiciles, les arrestations et les expulsions forcées ;
- nouer le dialogue avec ces personnes et obtenir leur consentement en vue d’adopter une nouvelle approche en matière de préservation de la nature, qui reconnaisse leur statut de propriétaires et gardiens de la forêt et de partenaires dans la protection de l’environnement.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.
Facebook Connect
10035

Recevoir la prochaine action ? Attention : si vous recevez nos autres E-lettres, cocher «non» vous désabonne de tout.

   
remplissez les champs de ce formulaire en 1 clic via votre compte Facebook
Les Sengwers, violemment expulsés de leurs terres ancestrales
Pétition à l'attention du Président du Kenya, Uhuru Kenyatta
ou
Pour recevoir nos actions très urgentes par SMS
Image
En signant cette pétition, vous nous assurez que vous êtes agé.e de plus de 18 ans (réglementation sur la vie privée oblige)